Discour du PCA

Je voudrais remercier du fonds du cœur de mon cœur l’assistance d’être venu assez nombreux donné l’éclat à cette cérémonie de remises de parchemins. Nous avons instituée cette cérémonie que les angloxason appellent « Graduation » pour susciter l’envie d’études supérieures chez les jeunes. Et chaque fois que cette cérémonie est organisée, le soutien de notre ministère ne fait jamais défaut.

L’université Emi koussi se félicite de vos encadrements, de vos conseils et de vos orientations, vous faites vivre ce déplacement dans l’efficacité et l’objectivité. A titre illustratif, ce lors de l’évaluation et de contrôle routier des établissements privés du supérieur, sur les 130, vous avez envoyé 65, 50 était mis en demeure et 15 ont été jugés digne de fonctionner entant que institution.

Ceci est arrivé parce que les membres de CNESP sont des diplômés des grandes écoles qualifiées dans le domaine de l’assurance qualité des universités. Il est inacceptable qu’un autre organe s’existe en parallèle pour vous donner des injections.

Je voudrais tirer chapeau particulièrement au ministre Aziz de la Sante Publique pour avoir ouvert grandement ses portes à nous et nos amis Tunisiens grâce à vous Excellence, le séjour de nos amis Tunisiens est rendu agréable.

Par ailleurs, je voudrais vous féliciter pour actions gouvernementales dès notre arrivée, vous avez pu construire une ligne de démarcation entre les administrateurs, les paramédicaux et les médecins. La science de la santé est évolutive passer un temps sans  pratique fera perdre les pédales d’où il faut les mettre tous dans les cliniques avec leurs blouses.

L’homme qui mérite ce compliment exceptionnel est le Parrain, c’est un académicien, un politicien mais il préfère être appelé père de la jeunesse. Il est réputé pour sa largesse et son attachement au progrès de la jeunesse. Il est a déjà produit des hauts cadres dignitaires de ce pays. C’est lui que la classe a choisi comme parrain.

Les lauréats m’ont dit, nous avons choisie  comme parrain parce que lui au moins est l’exemple pour le soutien a la jeunesse. Vous l’avez choisie, le voici parmi vous il va vous prodiguer de conseil.

Je dois exprimer toute ma reconnaissance à la Direction Générale de la Police et son service de l’immigration qui facilite les taches à nos différents partenaires. Aux parents des étudiants, accepter nos gratitudes de nous confié vos progénitures. Jamais nous n’allons vous décevoir car nos étudiants sont à un niveau compétitif à l’échelle internationale. Nous faisons de l’innovation en insérant des filières porteuses vers l’emploi ou l’insertion dans la vie active. C’est à juste titre que nous avons sollicité la délocalisation de la faculté de médecine et de science de la santé de l’Université Publique de Sfax à l’Université Emi-koussi. Il faut corriger un abus de langage : il n’Ya pas de faculté de médecine a l’Université  Emi-koussi, nous avons une faculté de médecine de l’Université Publique de Sfax a l’Université Emi-koussi. Autrement dit, la formation et l’encadrement est assurée par les Tunisiens et les diplômes sera délivrée par le ministre de l’enseignement supérieur, ceux qui nous jugent ne nous ont pas approché. Je lance un appel pressant a tous nos compatriotes d’où qu’ils soient , quoi qu’ils aient comme formation , quelques soit leur rang de nous aider a capitaliser cette aubaine au lieu de voir nos concitoyens aller en évacuation sanitaire a l’étranger, unissons nos efforts pour inverser les donner.

Enfin à mes lauréats, je vous souhaite plein de succès dans vos carrières. Mais sachez que la société ou vous allez, on ne vous rendra la tâche facile. On va vous tacher pour de tout et de rien mais soyez loyale au principe, foncez sur vos objectifs sans détour et rester fidèle a notre Dieu.

 

Je vous remercie

Laisser un commentaire