Le décanat de la faculté des sciences humaines, juridiques et économiques change de tête

Emi Koussi

Le décanat de la faculté des sciences humaines, juridiques et économiques change de tête

Vendredi 21 décembre à 12h30, au cabinet du décanat de la faculté des sciences humaines juridiques et économiques sur le campus de Moursal a eu lieu la passation de service entre Dr SADJINAN Mathieu doyen sortant et le Pr DJANGRANG MA-ANA le doyen entrant. Notre reportage…

Les deux hommes de carrure académique exceptionnelle ont fait preuve de civilité digne de leurs rangs l’un à l’égard de l’autre. Présentant la circonstance de l’événement, monsieur Evariste NGARLEM TOLDE le Doyen des masters qui a présidé la séance a donné la parole en premier au doyen sortant. Dr SADJINAN Mathieu pour sa part, a fait savoir à son collègue le vaste champ de travail qui l’attend. Un champ d’une étendue qui mériterait de l’audace et de la rigueur. Remerciant les plus hautes autorités de l’UNEK pour la confiance placée en lui, l’entrant, le Pr DJANGRANG MA-ANA promet de faire de son mieux pour relever les défis du décanat. Comme l’administration est une continuité, je me battrais à fin de porter plus haut la flamme académique que vous avez initié a-t-il souligné. Le Président de la cérémonie en félicitant le Doyen entrant et en souhaitant au sortant bon travail dans son poste principale (chef de Département de droit), notifie aux deux acteurs qu’ils devront tous travailler ensemble main dans la main, parce qu’ils sont tous ensemble liés par l’institution et avec la lourde mission de la porter vers le Sommet du Savoir. Professeur, vous êtes un chevronné et donc à la taille de la mission qui vous a été conviée a-t-il conclut en s’adressant au doyen entrant. Nous souhaitons au Professeur bon vent et bon travail dans cette nouvelle responsabilité.

HAM-LONA SEMKADI Laurent

les frais académiques annuels à Emikoussi

Emi-Koussi au cœur de l’évolution

Le défi à relever : obligation de résultat !                       

Mardi 18 décembre 2018, le rectorat de l’Emi-Koussi a accueilli dans sa salle de réunion l’assise du personnel administratif. Ceci  dans le but de mettre sur pied    des actions précises et concrètes en vue de redynamiser le système académique.

Comme dans toutes les institutions dignes de ce nom, des concertations régulières sont organisées au niveau Rectoral pour appréhender les problèmes qui surviennent inopinément au cours de son évolution. Après sept ans d’existence, l’fait face à quelques légères difficultés qu’elle tente de résorber le plus vite possible. L’UNEK se veut de réussir dans toutes ses actions malgré toutes les difficultés inhérentes à toute structure universitaire de son genre. Et pour ce faire,    des mesures appropriées sont examinées pour combler le vide Juridique quant aux enseignements conformément aux systèmes LMD (Licence, Master, Doctorat)   .                                                          Quelques détails sur le système LMD: Ce système universitaire est une pédagogie utilisée dans biens des universités africaines, qui a pour but de gratifier l’étudiant d’une seconde chance d’admission lors des examens : Session normale et de rattrapage Une année académique est composée de deux (02) semestres au cour desquelles l’apprenant doit obtenir un total de 60 de crédits pour passer au niveau supérieur. Ces 60 de crédits sont répartis en deux semestres soit 30 crédits par semestre. Ces crédits représentent le nombre de points qui doivent être capitalisés après différents contrôles de connaissance effectués en salle qui valent 30% ; et à  l’examen semestriel qui vaut 70%.

Les différents cas de figues qui existent dans le système LMD : Cette méthode de formation est belle et bien gratifiante. Cependant, il exige à l’étudiant de comptabiliser un totale de 45crédits afin de passer avec dette en classe supérieure.

– Dans le cas où ce dernier a moins de 45 de crédit durant l’année écoulée, il est dans le devoir de reprendre l’année académique et recomposer uniquement les matières invalidées. Néanmoins il ne sera pas dans l’obligation de repayer la totalité des frais de l’année perdue, mais uniquement les frais des matières en dette et les frais d’inscription pour pouvoir recomposer ces matières invalidées.

-Dans un autre cas de figure où l’étudiant à comptabilisé 45 de crédit, il est admis en classe supérieure mais avec une dette d’au moins 15 de crédit qu’il n’a pas pu obtenir à la session normale et en rattrapage. Par conséquent, le concerné devra payer uniquement les frais des matières en dette avant de les recomposer..

NB: Il est a noté que le Prix des matières invalidées à payer varie d’un niveau à l’autre selon les frais académiques annuels et suivant le nombre de dette cumulé par l’étudiant. Les frais annuels divisés par les 60  crédits annuels à  additionner par le nombre de dette de l’étudiant.

Exemple: 400.000F.CFA÷60=6.66…multiplié par le nombre de crédit de l’étudiant.

 

Les Conditions à remplir pour la soutenance du Master et de la Licence : Hors-mis toutes ces conditions de validation et de payement des dettes semestrielles et annuelles, il est nécessaire de savoir que l’étudiant en niveau Licence ou Master doit obligatoirement s’assurer de payer ses frais de soutenance car ceci n’est pas comptabilisé dans le payement annuel. Il est à préciser que la sommes de 100.000F.CFA qui est demandé à l’étudiant pour sa soutenance, ceci est destiné à l’organisation de la soutenance, à l’études des rapports de stages et autres documents fournis par l’étudiants et bien sûr à la rémunération des membres du jury.

L’unek se veut de faire toutes choses avec sérieux et aptitude pour plus d’ordre et de clairvoyance dans son fonctionnement. Et pour cela, des textes juridiques qui règlementent les décisions prises par l’administration de l’UNEK en accord le Recteur et le P.C.A (Président du Conseil d’administration) seront rédiger et mis à la disposition de tous d’ici peu. C’est dans ce cadre que cette rencontre rectorale s’est tenue dans les locaux dudit établissement présidé par l’Assistant du PCA empêché.

Conseil du personnel(Administratifs et d’appuis) de Emikoussi

Les personnels de l’en conseil

autour du Président du Conseil d’Administration

 

Le vendredi 14 décembre à 12h30 à la salle de réunion du rectorat, sont réunis autour du Président du Conseil d’Administration de L’Emi Koussi tous les personnels (Administratifs et d’appuis) pour une communication qui n’est pas moindre. La description des tâches et des questions relatives aux recouvrements ont été inscrits à l’ordre du jour. Nous en faisons le point…

 En effet, le souci réel qui a motivé cette rencontre est de faire le point sur la gestion de l’institution : l’apprécier pour la faire avancer de manière plus efficace et compétitive. Le PCA a souligné à son personnel d’être assidus au travail, ponctuel et serviable. Pour ce faire il faut une bonne communication à tous les niveaux et la promptitude dans le travail. L’administration, le service d’assainissement, les gardiens… tous à la fois et chacun de son côté doit être à la hauteur du travail qui lui est assigné pour que l’UNEK soit toujours au sommet du savoir. Dans l’ensemble, le Président du Conseil d’Administration a félicité tous les personnels pour les travaux qu’ils abattent. Des questions et d’autres réactions et suggestions dans le but d’améliorer la qualité de service n’ont pas été rares sur la table. Dans un monde où la concurrence est de taille, le souci du travail bien fait doit être la préoccupation de tous et de chacun. C’est sur cette note qu’a pris fin ledit conseil. Commencée à 12h30, la rencontre a pris fin à 14h. L’Emi Koussi, le Sommet du Savoir !

Faculté de médecine de l’université Emi Koussi

Les salles de pratique de la faculté de médecine de l’université Emi Koussi sous nos regards

Les salles de pratique de la faculté de médecine de l’université Emi Koussi comportent trois structures : un laboratoire d’expérience et d’analyse, une salle de pratique et une bibliothèque, nous les avons visitées pour vous ; suivez notre reportage sur le Laboratoire et ses cinq différentes paillasses …

 

La paillasse de Bactériologie

La paillasse de bactériologie s’intéresse à étudie des bactéries, à leur classification et à la prévention des maladies dues à des infections bactériennes. Ce compartiment du Laboratoire  s’intéresse non seulement les étudiants en biologie cellulaire mais également les chimistes, les biochimistes, les généticiens, les pathologistes, les immunologistes et les médecins. Signalons qu’au cours des dernières années, les sujets d’investigation de la bactériologie ont été bien au-delà de la simple recherche d’agents pathogènes. La découverte de la fixation d’azote par les bactéries logées dans les nodules radiculaires des plantes légumineuses a été mise à profit afin d’augmenter la fertilité des sols et la productivité des cultures alimentaires. Ce sont des questions de pratique laboratoire auxquelles nos futurs médecins ressortissants de l’UNEK sont souvent en contact dans leurs analyses et expériences au laboratoire alloué à cet effet.

La paillasse d’Hématologie

La paillasse d’hématologie a pour objet l’étude du sang et des organes hématopoïétiques, (organes qui produisent et stockent les cellules sanguines, principalement la moelle osseuse et les ganglions lymphatiques) et de leurs maladies. L’objectif opérationnel de ce paillasse est à deux niveaux : clinique et biologique. Hématologie clinique préparent nos jeunes médecins à une bonne connaissance du sang et ses différentes composantes et avoir une bonne connaissance des pathologies liées au sang. Nos jeunes médecins apprennent donc dans ce paillasse le diagnostic, le traitement et le suivi des anémies, des leucémies, des lymphomes et de nombreuses autres pathologies du sang et de leurs conséquences, comme certaines maladies parasitaires, notamment le paludisme. L’hématologie clinique traite également des troubles de la coagulation du sang et des complications hématologiques de nombreux cancers. Il s’agit d’une discipline de laboratoire qui a pour but d’aider au diagnostic par des méthodes biologiques. L’hématologie biologique quant à elle comprend plusieurs branches : elle est l’étude des cellules sanguines et des tissus hématopoïétiques (cytologie hématologique), l’étude des mécanismes de la coagulation du sang et de ses désordres (hémostase), et l’étude des groupes sanguins et le rôle de certaines cellules sanguines, notamment les globules blancs, dans les mécanismes de l’immunité (immuno-hématologie).

La paillasse de biochimie

La paillasse de biochimie permet le développement et la reproduction des organismes vivants), et des molécules qui le constituent. La biochimie dérivant de la biologie et de la chimie, elle aborde à ce titre, plusieurs aspects du domaine de la chimie du vivant : l’étude structurale et fonctionnelle des molécules biologiques (protéines, lipides, glucides et acides nucléiques) et de leur métabolisme, l’étude des enzymes (enzymologie), ou encore l’étude au niveau moléculaire, de l’expression et de la transmission de l’information génétique. Et avec le robine à chauffe-eau, les biochimistes et médecins peuvent désinfecter au fur et à mesure leur matériels à toutes les minutes afin d’obtenir des résultats fiables et en temps réel.

La paillasse de Parasitologie

La paillasse de parasitologie est chargée d’étudier les parasites en vue de mettre au point des traitements efficaces contre les maladies qu’ils provoquent (parasitoses). Celles-ci touchent actuellement plusieurs centaines de millions de personnes, principalement dans les pays en développement et dans les régions tropicales.

 

La paillasse de sérologie

Cette paillasse permet aux étudiants d’étudier les réactions entre les anticorps et les antigènes dans le sérum sanguin. Elle permet également à nos jeunes médecins d’avoir le résultat d’un examen sérologique afin de l’analyser.

Notons que le laboratoire de l’UNEK a d’abord pour but de permettre aux étudiants d’assimiler les connaissances apprises de manière théorique, il ne peut pour l’instant offrir des services d’utilité publique nous a confié le Directeur du laboratoire M. HALAMOU Lambert. Emi Koussi, Le Sommet du Savoir !

HAM-LONA SEMKADI Laurent

 

 

Emikoussi