UNEK : La reprise des activités académiques c’est pour le jeudi 25 de ce mois

Suspendues depuis le 19 mars pour des raisons sanitaires, les activités scolaires et académiques s’annoncent sur toute l’étendue  du territoire. Les hautes autorités du système éducatif en ont donné le signal par des communiqués officiels. L’administration de l’UNEK est à l’œuvre pour préparer cette reprise tant attendue dans une circonstance d’une pandémie qui n’a pas encore dit son dernier mot.

Réunies en ce jour mardi 9 juin 2020, autour de son Président Dr BEASSOUM casimir, les autorités administratives et académiques de l’Emi Koussi se sont penchées sur les modalités pratiques de la reprise des cours dans leur institution. Dans une circonstance encore peu critique, à cause de la covid-19, le Président de l’UNEK et son équipe voudraient étudier tout le contour pour une reprise sans risque.

Sur le plan logistique pour le respect strict des mesures barrières, le cache-nez et le lavage des mains sont obligatoires avant l’entrée dans le campus ; le nombre des étudiants sera limité dans les salles de classe avec un étudiant par table-banc (le niveau d’étude où le nombre d’étudiant est pléthorique, ceux-ci seront divisés en deux ou trois groupes) ; un comité qui a à sa tête la direction de communication de l’UNEK en synergie avec la Fédération de des étudiants se chargera de la sensibilisation ; de département de la santé, le directeur de laboratoire et les techniciens de la santé de l’UNEK pensent les modalités de la fabrication du gel hydro-alcoolique pour lutter efficacement contre le corona virus pendant ce temps des cours et des dispositions de prise de température à l’entrée de l’sont aussi envisagées.

Retenons aussi que l’aspect didactique de la reprise des cours n’a pas été perdu de vue par cette rencontre. Tenant compte des consignes données par le ministère de tutelle, l’Emi Koussi a l’avantage que les autres institutions de boucler l’année académique 2019-sur note en dièse. Car, se basant sur des travaux et des cours déjà abattus avant la pandémie à corona virus, l’UNEK a (d’ailleurs comme toutes les autres institutions universitaires) un mois pour parachever son programme du second semestre. Selon l’administration de l’Emi Koussi, des mesures et des dispositions sont déjà prises pour bien entamer les cours. Tous les moyens didactiques et pédagogiques sont en train d’être mis à la disposition des étudiants et des enseignants pour pouvoir bien avancer. Un programme spécifique est en train d’être confectionné par les décanats pour assoir définitivement ladite reprise sur le propulseur. Concrètement, les cours commenceront le 25 juin et prendront fin le 31 juillet. Selon le calendrier qui sera établi par les décanats, les samedis et les dimanches dans cet intervalle de 25 juin au 31 juillet, pourraient être réservés aux rattrapages des examens du premier semestre pour les départements qui ne les ont pas encore faits. Le mois d’aout est réservé aux vacances académiques tandis que les examens du second semestre se dérouleront en septembre. Pour l’Emi Koussi, même si le 25 juin est pour demain, tout est fait près.

HAMLONA SEMKADI Laurent

Du Sang neuf à l’Emi Koussi : passation de service à la tête de l’UNEK.
le PCA et les Nouveaux responsables

Dr Beassoum Casimir à prit le bâton de commandement de la première université privée du Tchad comme Président de l’Emi Koussi. Il remplace à ce poste son promoteur Dr Allah-Ridy Koné, par ailleurs Président du Conseil D’administration. Une sobre cérémonie de passation de service a eu lieu ce matin en présence du personnel administratif présidée par le PCA.
C’est la salle des rencontres qui a servi de cadre pour abriter cette modeste cérémonie qui a eu lieu en présence des Doyens des différentes facultés, les chefs des Départements, les directeurs et chefs des services de l’UNEK. Dr Beassoum Casimir qui a œuvré aux cotés de Dr Allah-Ridy Koné à la fondation, préside désormais la destinée de cette institution universitaire sur le plan administratif et académique. Ceci pour permettre au promoteur qui est engagé sur plusieurs fronts d’ordre sociopolitique et culturel de s’y atteler efficacement. Conscient de la nouvelle responsabilité dont il est aujourd’hui chargé, il dit qu’il donnera le meilleur de lui-même “pour hisser l’institution au rang le plus haut qu’elle mérite”. Des postes de responsabilité ont été également confiés à d’autres jeunes pour apporter du sang neuf à l’université qui veut hisser le sommet du personnel. Ce service des comptabilités a connu plusieurs mutations entre autre, le chef comptable Vamadi Dogara, avec une nouvelle caissière qui se nomme Ndimel Marguerite.savoir.
Le nouveau Président de l’est secondé d’un autre compagnon du fondateur en la personne de l’enseignant-chercheur Bigaoula François-Xavier doctorant de l’partenaire SFAX de Tunisie. L’économiste Mbaiodebo Honoré est nommé au poste de contrôleur général des finances. Il s’occupe cumulativement du service des œuvres universitaires et du personnel.
La responsabilité du service informatique est assurée par NDJEDOUM Berthron et le secrétariat d’administration du cabinet du Président Saleina Tebang Magloire.
Sur le plan académique, le Doyen de la Faculté des Sciences Humaines, Juridiques et économiques est Dr Florent Didier DOGOMBE. le Département des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication est sous l’entière responsabilité du communicateur Alyo Mahamat Issa et la Direction du Laboratoire et de suivi de stage des étudiants par Amadaye Mahamat. Soua Abdallah Halina Auguste comme assistant au chef de Département des Sciences Juridiques
Cette restructuration du personnel de l’UNEK fait suite aux nouveaux défis qui se présente à cette institution s’est engagée avec audace vers plusieurs horizons de formations et des recherches scientifiques.

                       Dimanche Isaac Kassalatna, Directeur de Communication

et de la Coopération Internationale 66792400

Emi Koussi doucement et surement vers le tout numérique pour la formation en ligne

Les ennuis du personnel et des étudiants en ce moment au niveau de l’UNEK seront un triste souvenir dans les prochains jours. Le corps enseignant du Sommet du Savoir se sont mis à jour avec les nouvelles donnes des enseignements en ligne pour valider l’année académique 2019-qui a été perturbé par la pandémie de Coronavirus. Une journée pédagogique pour le recyclage en informatique et pour s’approprier la plateforme de formation en ligne a été bien remplie ce mercredi 22 avril et les cours sont entrain d’être numérisés et bientôt en ligne.

Comme des bons étudiants, les enseignants chercheurs, les chefs départements, les doyens des différentes facultés ainsi que le vice-président de l’Emi Koussi et le Secrétaire Général ont suivi avec beaucoup d’admiration et intérêt le savoir numérique dispensé avec soin par le service informatique de cette institution qui veut mettre en application les instructions des Hautes Autorités du pays. Comment concevoir l’enseignement en ligne avec le traitement des supports divers à savoir l’audio-visuel, les textes (PDF ou world) et images téléchargeables. La gestion de l’interactivité des étudiants, du temps et du tableau de bord dit “Dashboard” en anglais est dispensé avec méthode et ingéniosité par Samuel Berthron, ingénieur-formateur en informatique et par ailleurs chef de ce service qui ouvre la porte du tout numérique à l’UNEK. Six heures d’horloge ont permis à l’équipe de Dr Casimir Beassoumda de passer au peigne fin les connaissances en informatique et de puiser suffisamment dans le génie logiciel du service informatique. Etant au four et au moulin, il a fait un travail très remarquable et appréciable avec la satisfaction presque total exprimer à mainte reprise par le PCA Dr ALLAH-RIDY Koné. Lequel PCA qui promet que l’Emi Koussi doit atteindre le sommet du savoir dans tous les domaines et que cette expérience est une aubaine pour les enseignants et les apprenants dans la continuité de recherches scientifiques. Une séance de travail est tournée pour servir de démonstration aux utilisateurs de ce site que sont les étudiants en règle avec la scolarité ayant communiqué leur matricule, seule possibilité d’accès au code bien sécurisé selon les normes internationales en cybernétique.

Dimanche Isaac Kassalatna

Le E-learning : Formation en ligne, UNEK se lance

Les étudiants vont suivre les cours en ligne ce temps mort imposé par la Pandémie Coronavirus dans le monde entier et au Tchad. Le e-learning est un type de formation en ligne et à distance qui utilise Internet et les nouvelles technologies digitales, dans le but d’améliorer les processus d’apprentissage. C’est ce à quoi s’engage l’Emi Koussi avec son équipe technique du service informatique et de la communication. Deux rencontres successives ont eu lieu pour mettre sur pied ce scénario et mobiliser les moyens techniques pour sa faisabilité. Le PCA Dr Allah-Ridy Koné souligne que cette Nouvelle forme d’apprentissage, le e-learning tire son attrait du fait de pouvoir apprendre à son rythme, sur son ordinateur, des contenus pédagogiques sur des sujets variés. Organisée en sessions ou modules, avec tests d’évaluations, la formation peut-être totalement autogérée et suivie via un tableau de bord qui répertorie chacune des avancées du participant. “Ceci pour le plus grand bonheur de nos étudiants”.

Dr BEASSOUM Casimir NDODIGUEM, Vice-Président s’est longuement appesanti sur les avantages des cours en ligne, malgré certaines contraintes propres à la situation que traverse le pays.

  • Facile d’utilisation, pratiques, les modules d’e-learning sont accessibles partout grâce à un ordinateur, une tablette, un smartphone ou tout objet connecté ou connectable à Internet.
  • Des plateformes consultables à toute heure de la journée et partout (compatible sur téléphone et tablette pour la plupart)
  • Un suivi pas à pas des différentes étapes.
  • Des contrôles de connaissances et une auto-évaluation.
  • Une façon ludique et pédagogique de se former à différentes matières.
  • Un interlocuteur joignable par mail ou Whatsapp en cas de questions.
  • Un apprentissage à son rythme en fonction de ses disponibilités.

Une plate forme est entrain d’être créée informe NDJEDOUM Berthron, chef de service informatique. Pour se former,  les plateformes se structurent autour de vidéos, d’animations, de textes, et de tests en tout genre. Une autre rencontre est prévue pour ce lundi 13 avril avec les Délégués des différentes facultés pour le lancement effectif de ce projet novateur qui s’impose dans les milieux universitaires du monde et au Tchad.

Dimanche Isaac, 667924000

 

Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité : UNEK adhère au DDHU

Adaptation au changement climatique : L’UNEK accueil la conférence-débat de la DDHU autour de la Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité avec pour thème: « Pourquoi le climat change-t-il et comment s’adapter?»

Cette grande conférence sur le changement Climatique aura lieu le jeudi 16 janvier à 16 heures au campus de Gassi. Des invités attendus sont entre autres les hommes des médias, des chercheurs, environnementalistes et humanitaires qui vont s’ajouter au nombre des étudiants de l’Emi Koussi.
Conférencier : ambassadeur de la DDHU monsieur Michel BOUKAR, Ex-ministre du pétrole du Tchad, par ailleurs coordonnateur de l’ONG ACID. Il est auteur du Livre “Production du Biocaburant à base de balanites”.

Cette conférence sera sanctionnée par l’adhésion officielle de l’UNEK  a la DDHU, Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité.                Dimanche Isaac, 

Journaliste diplomé de l’ESSTIC Yaoundé/Cam

66792400/ dimancheisaac@gmail.com

Emikoussi