Les examens du premier semestre à l’Université Emi Koussi

Le train est lancé

La première Université privée du Tchad tient à respecter le rang qui le sien : être toujours au sommet du savoir. Apres douze semaines de cours, l’heure est aux évaluations…

Depuis hier lundi, 21 janvier à 7h30, les étudiants de l’université Emi Koussi, sont confrontés à leur destin. Les épreuves de la première session de l’année académique 2018-2019 tombent sur les tables-bancs des étudiants. Les stress, l’émotion les agitations sont au point fixe. Les administrateurs, les enseignants et les étudiants sont tous, chacun en ce qui le concerne, à l’œuvre. Le navire de la connaissance embarque en son sein toute l’Université. Cependant, le Département de Communication est le premier à nous donner le ton. Il sera suivi le 28 janvier par le département de Gestion et le département de Génie Civil ; le 01 février par le département de Santé, de Géographie, de l’Education et enfin le département de Droit. Le climat et l’atmosphère est à son comble, condition favorable pour l’expertise des jeunes et futurs cadres de demain. Selon les étudiants que nous avons interrogés, les examens se passent dans de très bonnes conditions et qu’ils sont confiant quant aux résultats. Le service de la scolarité, pour sa part, nous confie que les dispositions sont prises pour que les examens se passent normalement. Par ailleurs, signalons que cet environnement propice pour les études supérieures que nous trouvons à l’UNEK, permet à aux brillants et consciencieux étudiants qui ont l’amour du travail, d’obtenir leur parchemin de licence dans un intervalle exacte de trois ans : une main-d’œuvre de qualité pour le marché de l’emploi. Les chefs d’entreprises et d’établissements auprès de qui nous nous sommes rapprochés nous certifient qu’ils sont fiers de leurs agents et personnels formés par l’Université Emi Koussi. Le sérieux d’une institution de formation se vérifie par la réactivité de son équipe qui forme et la capacité de ses agents mis sur le marché de l’emploi : se servir du passé, tenir le présent et anticiper le futur. Sur ce, l’Université Emi Koussi est à la taille des attentes des citoyens tchadiens en particulier et des africains en général. A tout seigneur tout honneur, l’Université Emi Koussi c’est le Sommet du Savoir !

HAM-LONA SEMKADI Laurent

Laisser un commentaire