L’Université Emi Koussi : L’Année Académique 2018-2019 tire à sa fin

Commencée début octobre, l’année académique 2018-2019 sonne son point d’atterrissage. Le calendrier académique prévoit début juin les examens du second semestre de l’année en cours. Les cours magistraux et les travaux dirigés sont bientôt entrés en gare.

Avec un corps enseignant dynamique et une administration infatigable, l’Université Emi Koussi comme dans ses années antérieures, tient au respect scrupuleux de son calendrier académique comme le recommande le CAMES. Une année Académique ne doit pas aller au-delà de dix mois. Les conditions d’étude universitaire étant réunies, l’UNEK finit l’année académique dans le délai conseillé par les instances internationales chargées d’étude universitaire. Car l’élasticité de l’année académique est cause d’un déficit d’une main d’œuvre non compétitive (car fatiguée et usée) et non efficace sur le marché de l’emploi. L’Université Emi Koussi ne voudrait pas s’inscrire dans ce sillage. Interrogé, le chef de service de la scolarité monsieur AMINOU nous confie que son service est près pour commencer les examens à la date prévue par le calendrier académique. Le doyen de la faculté des sciences humaines, juridiques et économiques Pr Djanrang MA-ANA, nous rassure également que les examens commenceront belle et bien vers la fin du mois de mai. « Certains départements ont déjà fini avec les cours, il faut qu’ils commencent à évaluer les étudiants », conclut-il. La ductilité de l’année académique est notre ennemi commun. Les étudiants brillants et conscience de ce qu’ils cherchent, finissent en trois ans avec leur licence. Ce n’est pas la magie, c’est l’académie ! A l’Université Emi Koussi, la rigueur, le travail et la compétitivité sont les chemins pour atteindre le Sommet du Savoir !

HAM-LONA SEMKADI Laurent

Laisser un commentaire